France - Le premier vol commercial européen "en apesanteur" a décollé

15/03/13 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

(Belga) L'Airbus A300 Zéro-G de Novespace, filiale du Centre national d'études spatiales (CNES), a décollé vendredi à 13h00 de Bordeaux-Mérignac (sud-ouest de la France) avec à son bord les premiers passagers payants en Europe pour un voyage de découverte de l'apesanteur.

France - Le premier vol commercial européen "en apesanteur" a décollé

Quarante passagers très enthousiastes, dont seulement six femmes, en combinaison de vol grise, ont embarqué peu après midi dans cet avion spécialement aménagé, depuis la base de Novespace. Sur leur carte d'embarquement, on pouvait lire "de Bordeaux à Bordeaux"... Ils sont accompagnés dans ce baptême d'apesanteur par l'astronaute Jean-François Clervoy, président de Novespace. Il a lui-même 3.000 paraboles à son actif, mais aussi trois vols à bord de la navette spatiale américaine. C'est le premier vol parabolique commercial en Europe. Le vol parabolique permet de se soustraire pendant quelques instants à la gravité terrestre, moyennant des manoeuvres très particulières de montée et de descente. Ce vol de découverte doit comprendre, si tout se passe comme prévu, 15 paraboles de 22 secondes, soit 5 minutes d'apesanteur cumulée. L'avion doit d'abord gagner une zone libre de trafic aérien et sans turbulences, au-dessus de l'Atlantique. Sur les 40 passagers, 28 ont payé leur billet 6.000 euros, les autres, dont cinq étudiants, ayant gagné un concours du CNES. La doyenne est âgée de 67 ans. Ils viennent d'horizons très différents. La majorité sont Français, dont un financier venu tout spécialement du Japon. Mais il y a aussi des Suisses, des Belges, etc. (CHN)

Nos partenaires