France: le préfet de Corse menacé de mort

24/01/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Le Vif

(Belga) Le préfet de Corse a reçu des menaces de mort dans une lettre anonyme lui enjoignant de ne pas détruire des restaurants de plage construits illégalement, ce qui ravive sur l'île le double souvenir d'un préfet assassiné et de son successeur limogé.

France: le préfet de Corse menacé de mort

Un corbeau a menacé le préfet, Patrick Strzoda, de lui "régler son compte", dans sa lettre non-signée arrivée le 17 janvier au siège de la préfecture à Ajaccio. Le corbeau, qui dénonce "la corruption" en Corse, enjoint le préfet de ne pas tenir compte des décisions de la justice administrative contre cinq établissements de plage illégalement construits sur des plages au sud d'Ajaccio. Le corbeau mentionne le préfet Bernard Bonnet, limogé et condamné après avoir fait incendier clandestinement par des gendarmes, en 1999, une paillote proche d'Ajaccio. Il mentionne également son prédécesseur Claude Erignac, assassiné le 6 février 1998 par un commando nationaliste. Attendue jeudi en Corse, la ministre de la Justice Christine Taubira a qualifié "d'intolérables" ces menaces de mort contre le préfet "qui fait appliquer les décisions de justice". "C'est pour cela qu'une enquête préliminaire a été ouverte par le procureur de la République", a-t-elle ajouté. La lettre manuscrite de quelques lignes a été confiée à la police technique et scientifique, chargés d'effectuer des analyses graphologiques et d'y prélever de l'ADN et des empreintes digitales. pl/st/ia (PASCAL POCHARD-CASABIANCA)

Nos partenaires