France: le centriste Jean-Louis Borloo, malade, met fin à ses mandats

06/04/14 à 20:43 - Mise à jour à 20:43

Source: Le Vif

(Belga) Le dirigeant centriste français Jean-Louis Borloo, en retrait de la scène politique depuis fin janvier pour problèmes de santé, a décidé dimanche "de mettre un terme à ses fonctions et mandats", selon un courrier envoyé au comité exécutif de son parti.

"Je n'ai pas en l'état toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes mes responsabilités. J'ai donc décidé de laisser la place libre à celle et ceux qui vont prendre le relais (...) j'ai donc décidé de mettre un terme à mes fonctions et mandats", écrit le président de l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI) dans ce courrier. Il se retire donc de la présidence de son parti et de la présidence du groupe parlementaire. Evoquant "une nouvelle phase" avec la rentrée parlementaire et un nouveau gouvernement, l'ancien ministre estime dans ce courrier qu'il lui faut "clarifier" sa situation afin de ne pas "stériliser" des décisions. Un comité exécutif se réunira mardi, précise encore Jean-Louis Borloo, qui souhaite éviter "tout flottement" à la tête de l'UDI, rassemblement des chapelles centristes qu'il avait initié à l'automne 2012. A l'automne dernier, Jean-Louis Borloo, 62 ans, avait scellé un rassemblement avec le MoDem de François Bayrou, en vue des élections notamment européennes. Député du Nord, ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, M. Borloo avait été hospitalisé fin janvier pour une pneumonie sévère accompagnée d'une septicémie. Aucune date de retour n'avait été annoncée après sa sortie de l'hôpital le 4 février dernier. (Belga)

Nos partenaires