France: enregistré à son insu, l'ex-président Sarkozy saisit la justice

06/03/14 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-président français Nicolas Sarkozy va intenter une action en justice pour tenter de limiter les dégâts et stopper toute nouvelle révélation embarrassante pour un éventuel retour en politique, après la diffusion d'enregistrements clandestins réalisés par un de ses conseillers à l'Elysée, a-t-on appris jeudi.

Une procédure d'urgence sera "prochainement" déposée au tribunal de grande instance de Paris. M. Sarkozy et son épouse "ne peuvent en effet accepter que des propos, tenus à titre privé, aient été enregistrés et soient diffusés sans leur consentement, la protection du secret des conversations privées constituant par ailleurs l'un des fondements d'une société démocratique", écrivent Mes Thierry Herzog et Richard Malka dans un communiqué. Selon des médias, l'objectif est de faire saisir par la police les enregistrements réalisés par Patrick Buisson et d'essayer d'empêcher que de nouvelles bandes potentiellement dévastatrices ne soient rendues publiques. De son côté, M. Buisson a fait savoir qu'il allait porter plainte pour vol. Des centaines d'heures auraient été enregistrées en 2011 et 2012 par l'ex-conseiller, avant la dernière élection présidentielle remportée par le socialiste François Hollande. La première diffusion d'enregistrements mercredi par l'hebdomadaire Le Canard enchaîné et le site d'informations Atlantico a sidéré la France. Conversations de travail mais aussi conversations privées, critiques de tel ou tel ministre, ironie sur la femme du président, tout y passe. (Belga)

Nos partenaires