France: dernier hommage aux trois militantes kurdes assassinées

15/01/13 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs milliers de personnes ont rendu mardi près de Paris un dernier hommage aux trois militantes kurdes liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) retrouvées mortes jeudi à Paris, avant le rapatriement des corps en Turquie, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les trois cercueils, portés symboliquement par des femmes et recouverts du drapeau kurde, ont été déposés sur un autel dans une salle louée pour l'occasion à Villiers-le-Bel, près de Paris, au milieu de bougies et de couronnes de fleurs jaunes, rouges et vertes, couleurs du drapeau kurde. Les portraits des trois femmes assassinées, dont celui de Sakine Cansiz, membre fondatrice du PKK interdit en Turquie et considérée comme une proche de son chef emprisonné, Abdullah Öcalan, étaient disposés devant les cercueils. Les familles et les proches étaient présentes aux côtés des cercueils devant lesquels ont défilé de nombreuses personnes vêtues de noir et portant une rose rouge à la main. Selon les organisateurs, une dizaine d'autocars ont fait le déplacement depuis l'Autriche, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Espagne ou encore l'Italie. Les corps des trois femmes sont attendus mercredi à Diyarbakir, la principale ville du Sud-Est anatolien peuplé en majorité de Kurdes, où aura lieu une cérémonie religieuse puis une commémoration organisées par le principal parti kurde de Turquie, le Parti pour la paix et la démocratie (BDP), ont indiqué lundi des responsables locaux. Les dépouilles seront ensuite inhumées dans les lieux d'origine des défuntes, selon ces sources. (GFR)

Nos partenaires