France: Copé exclut un nouveau vote à l'UMP, Fillon réunit ses soutiens

27/11/12 à 09:38 - Mise à jour à 09:38

Source: Le Vif

(Belga) Jean-François Copé, dont l'élection à la présidence de l'UMP (droite) reste contestée par son rival François Fillon, a estimé mardi que l'heure n'était pas à organiser un nouveau scrutin comme l'a suggéré l'ancien président Nicolas Sarkozy pour sortir de l'impasse.

France: Copé exclut un nouveau vote à l'UMP, Fillon réunit ses soutiens

"L'heure n'est pas, dans la passion du moment, dans l'amertume, le regret, à dire: il faut revoter tout de suite. Non ! ", a déclaré M. Copé sur France Info. Selon plusieurs sources concordantes, Nicolas Sarkozy, qui a déjeuné avec François Fillon lundi et téléphoné à Jean-François Copé, estime qu'il serait préférable de revoter pour mettre fin au conflit qui déchire le premier parti d'opposition du conflit depuis plus d'une semaine maintenant. "Ce sont des propos qu'on lui prête, moi personnellement, je ne l'ai pas entendu le dire", a assuré M. Copé. Nicolas Sarkozy a également déconseillé à l'ancien Premier ministre de saisir la justice pour contester les résultats controversés qui ont donné la victoire à Jean-François Copé. Lundi la commission des recours de l'UMP a donné la victoire à Jean-François Copé pour la seconde fois depuis le vote contesté des adhérents le 18 novembre. M. Fillon devait rassembler ses soutiens parlementaires mardi matin, à Paris, lors d'une réunion où "toutes les questions seront évoquées", selon le député "filloniste" Jérôme Chartier. (MUA)

Nos partenaires