France: après le décès d'un chômeur, nouvelle tentative d'immolation par le feu

15/02/13 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Le Vif

(Belga) Un homme "très seul" et sans emploi a tenté de s'immoler par le feu en pleine rue vendredi à Saint-Ouen, en banlieue parisienne, deux jours après la mort d'un chômeur en fin de droits d'indemnisation, qui s'était suicidé de cette manière à Nantes.

Vendredi matin, un adolescent de 16 ans a tenté de faire de même dans un collège de La Rochelle mais en a été empêché par d'autres élèves et ne s'est pas brûlé. Un homme d'une trentaine d'années a également menacé de s'immoler par le feu devant un supermarché à Beaune avant d'être maîtrisé par les secours. L'homme de 49 ans, qui a tenté de se suicider à Saint-Ouen, a affirmé aux secours être lui aussi un chômeur en fin de droits. Transporté à l'hôpital, il souffre de "quelques brûlures sérieuses mais ses jours ne sont pas en danger", a indiqué la préfecture de Seine-Saint-Denis. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme se serait aspergé d'alcool à son domicile peu avant 11H00, avant de mettre le feu à ses vêtements au pied de son immeuble situé en face d'une école primaire. Ce drame intervient deux jours après le décès d'un chômeur en fin de droits à l'indemnisation, qui a mis fin à ses jours mercredi à Nantes en s'immolant par le feu devant l'agence pour l'emploi de son domicile après s'être aspergé d'essence. Le président français François Hollande avait exprimé après ce drame "une émotion toute particulière", tout en écartant toute responsabilité du service public de l'emploi. (HIE)

Nos partenaires