Fouad Belkacem et 5 personnes suspectées d'avoir combattu en Syrie restent en prison

09/01/14 à 18:44 - Mise à jour à 18:44

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil d'Anvers a prolongé d'un mois la détention de Fouad Belkacem et de cinq personnes suspectées d'avoir combattu en Syrie.

Fouad Belkacem et 5 personnes suspectées d'avoir combattu en Syrie restent en prison

Fouad Belkacem est derrière les barreaux depuis le 16 avril 2013. Il est suspecté d'appartenir à l'organisation islamiste terroriste Sharia4Belgium et d'avoir commis des infractions terroristes, comme le recrutement de jeunes pour aller combattre en Syrie. Elias T., Walid L., Bilal E.M. et Hakim E. seraient allés combattre en Syrie et ont été interpellés à leur retour en Belgique. Ils nient avoir pris les armes et auraient seulement contribué à l'aide humanitaire. La plupart iront certainement en appel de cette prolongation de détention. "Jejoen Bontinck a avoué, a fait des déclarations préjudiciables pour les autres et a été libéré après deux mois de détention. Mon client continue à clamer son innocence et est détenu depuis neuf mois", explique Abderrahim Lahlali, qui représente Hakim E. "Faut-il qu'il s'incrimine pour être libéré? " La chambre du conseil a également confirmé jeudi la détention de Hasan H., également soupçonné d'avoir été en Syrie. Il a été condamné mercredi par la cour d'appel à une peine de douze ans de prison parce qu'il fait partie d'un groupe terroriste qui planifiait une attaque et qu'il a recruté des jeunes extrémistes pour le Jihad. Il va cependant faire opposition à cet arrêt. (Belga)

Nos partenaires