Fost Plus veut améliorer le tri sélectif des déchets en dehors de la maison

13/05/13 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

(Belga) L'organisme privé qui assure la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage, Fost Plus, souhaite que les déchets soient mieux triés en dehors de la maison. Les Belges sont devenus plus conscients des aspects environnementaux, mais au travail ou dans le club de sport, la situation peut souvent encore s'améliorer. L'ASBL a recyclé l'an dernier 2,25% de déchets en moins qu'en 2011, a-t-elle annoncé lundi.

Fost Plus veut améliorer le tri sélectif des déchets en dehors de la maison

Fost Plus veut que les déchets soient également triés en dehors du domicile. L'organisme travaille pour ce faire avec les entreprises de collecte et de tri des déchets afin d'éliminer les obstacles. Les messages invitant au tri, la mise en avant des points de collecte et les projets de collecte sélective doivent permettre d'apporter davantage de visibilité au système de tri. Des accords ont déjà été conclus en ce sens avec l'Adeps en Wallonie et le Bloso en Flandre. En 2012, Fost Plus a recyclé 2,25% de déchets en moins qu'en 2011. L'an dernier, le taux de recyclage était toutefois encore de 88,4%. La diminution s'explique par un hiver rigoureux en 2010, qui a rendu certaines collectes impossibles et qui ont été reportées en 2011. Le nombre de collectes parallèles a également augmenté, lors desquelles les déchets sont collectés par des commerçants ou des particuliers et éventuellement revendus. Enfin, la vente des journaux et des magazines a diminué; moins de papiers et de cartons ont donc été recyclés. L'agrément de Fost Plus par les différentes régions expirera à la fin de cette année. En juin, l'organisme devra introduire un dossier pour le renouveler pour la période 2014-2018. Durant ce laps de temps, Fost Plus se concentrera principalement sur la continuité, l'amélioration de la qualité et la lutte contre les "free-riders", c'est-à-dire les sociétés mettant des produits emballés sur le marché mais ne respectant pas leurs obligations légales. L'organisme saura en décembre s'il reçoit un nouvel agrément. (Belga)

Nos partenaires