Formation Wallonie - PS et cdH ont entamé les discussions de formation d'un gouvernement wallon

07/06/14 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Le Vif

(Belga) Le PS et le cdH ont entamé samedi peu après 10 heures du matin à l'Elysette, le siège du gouvernement wallon à Namur, leurs pourparlers pour la formation d'un gouvernement en Région wallonne.

Les présidents du PS, Elio Di Rupo (en titre) et Paul Magnette (faisant fonction), font ainsi face à leur homologue du cdH Benoît Lutgen, les premiers épaulés par la directrice du centre d'études du PS, Anne Poutrain, le second par Eric Poncin, secrétaire général du parti centriste. Ils devraient finaliser vers midi un premier agenda des négociations et des thèmes prioritaires, pour une Wallonie qui fera face ces prochaines années à des lourds défis budgétaires. Les négociations pour la formation de gouvernements après les élections du 25 mai ont connu une brusque accélération jeudi avec l'annonce par le PS - qui craignait de se faire doubler par une coalition de centre-droite initiée au fédéral -, le cdH et le FDF de l'ouverture de négociations au sud du pays. PS et cdH cherchent à se coaliser en Wallonie, à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles, et à s'adjoindre le FDF à Bruxelles et éventuellement en Fédération. La date du 21 juillet est généralement avancée comme échéance, bien que les négociateurs se refusent à s'enfermer dans des délais. La N-VA, dont le président Bart De Wever est informateur royal pour le fédéral et a la main pour les négociations en Flandre, et le CD&V ont annoncé dans la foulée vendredi qu'ils entamaient des négociations pour former ensemble un gouvernement flamand. Une rapidité de réaction qui confirme, estime-t-on dans les rangs socialistes francophones, que cet axe N-VA-CD&V était déjà bien en place. (Belga)

Nos partenaires