Formation Wallonie - La tarification progressive de l'électricité est "irréalisable"

24/06/14 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Le Vif

(Belga) Le régulateur wallon de l'électricité et du gaz a demandé au PS et au cdH de reporter de 2015 à 2017 la mise en oeuvre de la "tarification progressive, solidaire et familiale" de l'électricité, selon lui irréalisable dans les délais impartis, rapporte mardi L'Avenir.

Formation Wallonie - La tarification progressive de l'électricité est "irréalisable"

Selon la CWaPE (Commission wallonne pour l'énergie), les gestionnaires du réseau de distribution (GRD) ne sont pas encore en mesure d'obtenir des informations capitales pour calculer cette tarification progressive, qui tient compte de la consommation d'électricité (privilégiant ceux qui consomment le moins), mais aussi de la composition familiale. Leur manquent également les données sur les clients protégés ou sur ceux se chauffant à l'électricité et qui, gros consommateurs, peuvent être exemptés du système. Le plus gros problème serait que le système informatique actuel ne permet la mise en oeuvre de cette tarification qu'à la condition que l'information soit figée au 1er octobre 2014 pour une année. Or, en cas de déménagement vers un logement où une tarification plus lourde était appliquée, c'est celle-là qui sera facturée jusqu'à la nouvelle "photo" de la situation, en octobre 2015. Cela ne manquerait pas de générer des recours. La CWaPE propose d'attendre jusqu'en 2017 et la mise à niveau du système informatique. Elle avance en attendant une solution transitoire: une allocation progressive à tous les ménages, quelle que soit leur composition familiale. Cette demande de report d'un texte phare des Ecolo dans la coalition sortante intervient quelques jours après une autre: l'Union des villes et communes de Wallonie avait insisté auprès des négociateurs politiques wallons sur un report (minimum 6 mois) de l'entrée en vigueur du Code du développement territorial (CoDT), prévue initialement le 1er janvier 2015, afin de permettre aux 262 villes et communes d'appliquer correctement cette réforme dans leur pratique quotidienne. (Belga)

Nos partenaires