Formation initiale des enseignants - Ecolo et cdH s'interrogent sur le budget, le MR sur un encommissionnement

23/01/13 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Le Vif

(Belga) Ecolo et le cdH ont répété mercredi au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles leurs interrogations quant aux conséquences budgétaires d'un allongement à 5 ans de la formation initiale des instituteurs et régents, tandis que le MR craint un encomissionnement du dossier.

Formation initiale des enseignants - Ecolo et cdH s'interrogent sur le budget, le MR sur un encommissionnement

A côté de ce projet dont les conséquences budgétaires sont évaluées par le ministre Jean-Claude Marcourt (PS) à quelque 500 millions d'euros sur 20 ans, "d'autres mesures auraient un impact financier moins important pour répondre à des demandes urgentes des enseignants", a fait valoir Bénédicte Linard (Ecolo), à l'occasion d'un débat thématique au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Et la députée de réclamer la correction de "défauts des réformes précédentes" et la nécessité de préparer celles à venir (maîtres de stage, renforcement des stages et révision de la grille horaire pour les enseignants du secondaire supérieur, renforcement du bagage disciplinaire pour les enseignants du secondaire inférieur, accompagnement des jeunes enseignants, etc). Son collègue Michel de Lamotte (cdH) s'est lui aussi demandé si la Fédération disposait des moyens financiers suffisants. Il souligne l'impact social d'un tel allongement (coût de deux ans de plus pour les abonnements scolaires, loyers, etc). Favorable à une diversité de pistes à étudier, il se réjouit de la concertation qui va s'ouvrir entre le ministre et les acteurs de terrain. Mais c'est précisément cette concertation qui fait craindre au MR un encommissionnement. Florence Reuter se demande si le ministre ne va pas avancer sur certains chantiers précis dont le coût est limité et reporter l'allongement à une législature suivante. (PVO)

Nos partenaires