Formation fédérale - Les patrons flamands boycotteraient une tripartite traditionnelle

30/06/14 à 07:35 - Mise à jour à 07:35

Source: Le Vif

(Belga) Près d'un patron flamand envisage de boycotter une tripartite traditionnelle au fédéral, selon une enquête menée auprès de 1.709 indépendants et patrons de PME par l'Unizo (Classe moyennes flamandes) et dont De Standaard, Het Nieuwsblad et Le Soir font écho lundi.

Formation fédérale - Les patrons flamands boycotteraient une tripartite traditionnelle

L'enquête révèle que 68,1% des personnes sondées se prononcent en faveur de la coalition kamikaze (N-VA, CD&V, MR, Open Vld). "On ne comprend pas le non du cdH, et on craint un Di Rupo II, le cauchemar pour les patrons", commente Karel Van Eetvelt, le patron d'Unizo, qui voit dans les résultats de ce sondage plus "une réaction émotionnelle" qu'une "menace". Si une tripartie traditionnelle devait être remise sur pied, 46,3% des patrons flamands interrogés affirment qu'ils reporteraient des investissements prévus et 11,9% envisageraient de délocaliser tout ou partie de leurs activités. (Belga)

Nos partenaires