Formation fédérale :"ce ne sera pas une promenade dans le parc", avertit Peeters

18/08/14 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Le Vif

(Belga) Les délégations des quatre partis qui forment la coalition suédoise se sont retrouvés lundi vers 15h à la présidence de la Chambre pour entamer les négociations de l'accord de gouvernement fédéral. Nul ne s'est risqué à faire des déclarations significatives.

Formation fédérale :"ce ne sera pas une promenade dans le parc", avertit Peeters

"Ce ne sera pas une promenade dans le parc", a averti l'un des deux co-formateurs, Kris Peeters (CD&V). L'un des enjeux principaux des discussions portera sur le budget. D'ici 2019, 17,1 milliards d'euros devront être trouvés. Les négociateurs ne s'engageront toutefois pas dans un conclave budgétaire de plusieurs jours. Le point sera "transversal", a-t-on assuré. L'impact budgétaire de chaque mesure sera évalué. Parmi les points que doivent trancher les quatre partis, figurera également la question du retour à l'équilibre budgétaire. Plusieurs années circulent: 2016, 2017 ou 2018. Le choix sera tributaire de plusieurs éléments, dont celui des réformes structurelles qui seront menées dans des domaines comme celui des retraites. Les co-formateurs Kris Peeters et Charles Michel (MR) présenteront à leurs collègues une note d'une centaine de pages, divisée en 12 chapitres qui porteront d'une part sur les thèmes socio-économiques (emploi, pensions, etc.) et d'autres sur les thèmes de société (justice, intérieur, immigration, etc.). Le MR s'avance seul du côté francophone dans ces négociations face à trois partis flamands: la N-VA, le CD&V et l'Open Vld. "Nous assurerons la défense des francophones bec et ongles comme nous l'avons toujours fait dans les différents gouvernements auxquels nous avons participé", a assuré le vice-premier ministre Didier Reynders. Le MR est représenté par Didier Reynders, Willy Borsus et Olivier Chastel. Pour la N-VA, il s'agit de Bart De Wever, Jan Jambon et Johan Van Overtveldt. Pour le CD&V, de Wouter Beke, Koen Geens et Pieter De Crem. Pour l'Open Vld, de Gwendolyn Rutten, Alexander De Croo et Maggie De Block. (Belga)

Nos partenaires