Formation Bruxelles - Peu de doute sur un accord d'ici le 21, mais peut-être pas encore de vote de confiance

09/07/14 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs bruxellois (PS-FDF-cdH; Open Vld-sp.a-CD&V) ont repris mercredi matin leurs discussions pour s'entendre sur une déclaration de politique générale pour la législature qui commence.

Formation Bruxelles - Peu de doute sur un accord d'ici le 21, mais peut-être pas encore de vote de confiance

Ils arrivent au bout de la première lecture de l'ensemble qui devrait s'achever d'ici jeudi. Sauf scénario footballistique brésilien sur lequel personne ne parie, il devrait y avoir un accord complet d'ici le 21 juillet, mais il n'y a aucune certitude que le parlement régional aura été en mesure de terminer sa part du travail d'ici là. Sur ce plan, ce délai paraît en effet de plus en plus difficilement tenable, tenant compte du fait que le 21 juillet tombe un lundi; qu'il n'y aura pas de discussion vendredi, le 11 juillet, à l'occasion de la fête de la Communauté flamande; que des congrès de participation de partis doivent donner leur feu vert à l'accord; et qu'il faut au minimum 48 heures entre la lecture de la déclaration gouvernementale et le vote au parlement. Tout étant dans tout dans la plomberie institutionnelle belge, c'est aussi sans compter que l'actuel président du parlement bruxellois Charles Picqué devra intégrer dans sa proposition d'agenda au Bureau de l'assemblée bruxelloise, les contraintes des autres assemblées qui devront aussi débattre de déclarations de politiques générales relevant de leurs propres compétences. Il s'agit, dans un avenir proche, en tout cas des Commissions communautaires à Bruxelles et du parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles dont 19 membres siègent également au parlement bruxellois. Selon des scénarios circulant dans les couloirs du parlement régional, le programme prévisionnel le plus optimiste ferait atterrir le vote de confiance régional le samedi 19 juillet. Deux autres l'indiquent pour le 23 ou le 24 juillet. Tout ceci n'exclut nullement que le début du processus parlementaire soit entamé avant le 21 (installation du gouvernement et lecture de la déclaration de politique générale), durant la deuxième partie de la semaine prochaine. (Belga)

Nos partenaires