Formation Bruxelles - Pas encore de chiffres définitifs pour le cadre budgétaire mais on y travaille

18/06/14 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs bruxellois PS, FDF, cdH, Open Vld, sp.a et CD&V continueront de plancher sur les perspectives budgétaires de la Région parallèlement aux discussions du programme de législature, a-t-on appris mercredi, à l'issue de leur réunion qui a duré trois heures. Le chiffre de 180 millions d'euros à trouver pour maintenir le budget en équilibre structurel pour 2015 et les années suivantes évoqué par certains à l'entame de la réunion, a été très fortement relativisé, à l'issue des travaux du jour, d'autant que certains paramètres du cadre budgétaire doivent encore être affinés par un groupe technique.

Formation Bruxelles - Pas encore de chiffres définitifs pour le cadre budgétaire mais on y travaille

Celui-ci se réunira encore cette semaine, à plusieurs reprises si nécessaire. A la sortie, les négociateurs étaient plutôt avares en commentaires. "Il faut encore affiner certains chiffres. Mais je ne suis pas mécontent que l'on parle d'abord du cadre budgétaire", s'est contenté de dire Guy Vanhengel (Open Vld), soulignant que c'est, selon lui, la première fois que les négociations démarrent selon cette méthode en Région bruxelloise. "Nous ne sommes pas là avec des chiffres absolus. Nous devons faire la clarté sur les besoins et objectifs globaux de la Région et des communes en optimalisant les mécanismes sous peine d'avoir une législature difficile", a ajouté de son côté le ministre-président Rudi Vervoort (PS). Cette méthode de travail adoptée par la formatrice Laurette Onkelinx vise à permettre d'inscrire des projets de législature sur une ligne du temps en tenant compte du carcan budgétaire et financier de la Région désormais tenue, comme les autres entités, aux règles de consolidation budgétaire, indique-t-on dans l'entourage des négociateurs. Il semble que pour éviter l'enlisement des négociations, des groupes de travail vont continuer, parallèlement aux discussions, à l'objectivation des chiffres. Si l'on en croit Joëlle Milquet (cdH), interrogée à sa sortie du parlement bruxellois, cela n'a pas empêché les négociateurs de procéder à un premier tour de table de leurs visions respectives des moyens d'arriver à l'équilibre structurel du budget régional. (Belga)

Nos partenaires