Formation Bruxelles - Maingain ne renie pas ses fondamentaux

22/06/14 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Le Vif

(Belga) Le président des FDF, Olivier Maingain, n'a rien renié de ses fondamentaux: il n'a pas renoncé à l'élargissement de Bruxelles et n'accepte qu'à contre coeur la présence de Brigitte Grouwels, la ministre régionale CD&V sortante qui a tenu dans le passé un discours communautaire particulièrement musclé.

"C'est quelqu'un qui n'a pas une sensibilité bruxelloise, qui est davantage le relais de la Flandre et des préoccupations du gouvernement flamand", a affirmé M. Maingain sur le plateau de RTL-TVI. La présence du CD&V et de Mme Grouwels dans les négociations bruxelloises tient à la particularité institutionnelle de la Région où une majorité est requise dans le groupe francophone et dans le groupe néerlandophone, a-t-il fait remarquer. "Si nous avions une logique vraiment démocratique, sans cette obligation d'avoir une majorité dans chaque groupe linguistique, Mme Grouwels ne serait sans doute jamais au gouvernement bruxellois". La lutte contre l'enclavement de Bruxelles en Flandre est au coeur du FDF depuis sa création. Selon M. Maingain, la question n'est pas enterrée. "C'est un débat qui reviendra, ne vous inquiétez pas. Je suis là pour dire des vérités indispensables: l'élargissement de Bruxelles sera tôt ou tard inscrit dans les astres parce que c'est une nécessité socio-économique". Les amarantes s'étaient montrés très critiques à l'égard du projet de construction d'un nouveau stade national en Flandre, à Grimbergen, sur un terrain appartenant à la Ville de Bruxelles. A la suite de la crispation des partis flamands à l'annonce de l'ouverture de négociations avec les FDF, ceux-ci ont dû s'engager à soutenir "la réalisation du nouveau stade national sur le parking C à la condition que les moyens publics de la Région ne soient pas sollicités". "Grimbergen est encore loin d'être fait", a prédit M. Maingain. D'après lui, les chances de trouver des entreprises privées prêtes à financer l'aménagement du stade sont maigres. Les FDF ont rejoint PS et cdH pour former un gouvernement à Bruxelles mais pas à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Seront-ils également présents à ce niveau de pouvoir? "Peut-être. Nous ne sommes pas en mesure de l'exiger, j'ai le réalisme des chiffres, mais il y a un espace de discussion dans un premier temps", a dit M. Maingain. (Belga)

Nos partenaires