Formation Bruxelles - Les négociateurs bruxellois poursuivent les discussions sur le chapitre emploi

27/06/14 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs bruxellois ont repris, vendredi peu avant 14h30, leurs discussions du chapitre emploi de ce qui devrait à terme constituer une déclaration de politique générale pour la Région bruxelloise.

Formation Bruxelles - Les négociateurs bruxellois poursuivent les discussions sur le chapitre emploi

Ils avaient entamé leurs travaux jeudi après-midi, et selon certaines sources proches de la négociation, ils avaient progressé sur les grandes priorités et, à la grosse louche, sur un quart du chapitre de cet important dossier pour l'avenir de la population bruxelloise, en particulier pour les jeunes. A ce sujet, les négociateurs PS, FDF, cdH; Open Vld, sp.a, CD&V ne partent pas d'une page blanche. La Région bruxelloise s'est engagée dans un ambitieux programme de "garantie emploi jeunes", fortement soutenu par les fonds européens et qui consiste à offrir à un jeune arrivant sur le marché du travail au sortir de l'école, soit un emploi, soit un stage, soit une formation dans un délai de quelques mois. Ce programme et les moyens qui y sont liés sont engagés pour deux ans. Au-delà, il faut donc prévoir comment maintenir l'effort, sachant que la Région ne pourra plus compter sur les fonds européens prévus dans ce cadre et qu'elle n'aura pas résorbé le chômage d'ici là. Le chapitre emploi, ce sont aussi notamment les titres-services, sur lesquels on semble avoir avancé, les Agents contractuels subventionnés, la palette de formations notamment en langues, ... Jeudi, une bonne partie de la réunion avait également été consacrée à l'affinement du cadre budgétaire qui est adapté progressivement au fur et à mesure que les données sont disponibles, a-t-on appris. Les grandes lignes de ce cadre sont à présent "plus claires", a-t-on précisé vendredi à une source proche des partenaires de discussion. Les négociateurs visent le maintien de l'équilibre budgétaire année après année au cours de la prochaine législature. Par ailleurs, d'autres négociateurs PS (Rachid Madrane), FDF (Michel Colson) et cdH (Céline Fremault), pour ne citer qu'eux, ont repris vendredi les négociations d'un accord de majorité pour la Commission communautaire française (Cocof). Leur intention est d'en finir assez rapidement, si possible vendredi, voire samedi. (Belga)

Nos partenaires