Formation Bruxelles - Les négociateurs bruxellois ont bouclé le volet réforme de l'État plus tôt que prévu

17/06/14 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs bruxellois ont mis un terme mardi avec un peu d'avance à leurs discussions sur le chapitre consacré à la mise en oeuvre de la réforme de l'État. Cela doit être interprété comme "un signal positif" car ce volet a été bouclé, a-t-on appris de sources concordantes, à l'issue de la réunion.

Formation Bruxelles - Les négociateurs bruxellois ont bouclé le volet réforme de l'État plus tôt que prévu

Les travaux entamés peu après 9 heures ont été bouclés entre 13h30 et 14h, alors que l'on s'était fixé pour objectif de les terminer pour 16h. "L'atmosphère est bonne", a notamment glissé un négociateur, interrogé à l'issue de la réunion. Cela résulte peut-être du travail préparatoire qui a été effectué par le groupe technique, a indiqué un autre. Le chapitre du jour consacre un certain nombre de principes généraux pour la mise en oeuvre de la réforme de l'Etat et des transferts de compétences en matière d'allocations familiales, de tourisme et de sécurité. Il s'agira notamment de mettre en place un ou plusieurs nouveaux organismes d'intérêt public (OIP). Mercredi, les discussions reprendront à 9 heures sur le dossier du cadre budgétaire. A ce sujet, le ministre bruxellois des Finances, Guy Vanhengel (Open Vld) a reçu mardi matin les projections du fédéral en ce qui concerne les recettes de la Région bruxelloise pour 2015. Les négociateurs auront par conséquent tout d'abord droit à un tour d'horizon de la situation et des perspectives financières qui était en préparation mercredi. Jeudi, il y aura un temps mort en raison de la séance d'installation de la Chambre (fédérale) des Représentants. Vendredi, les négociateurs francophones se verront entre eux pour aborder les matières liées aux compétences de la Commission Communautaire française (CoCof). Pour la Commission Communautaire flamande, aucune date n'est encore prévue, mais des groupes techniques s'activent déjà à la préparation des discussions à venir concernant l'institution bruxelloise flamande, a-t-on appris. Entre-temps, un groupe de travail chargé de préparer le terrain des négociations d'un programme pour les matières bi-communautaires se sera mis au travail. C'est en effet le "bi-co" qui sera sur la table des discussions de l'ensemble des négociateurs bruxellois la semaine prochaine. (Belga)

Nos partenaires