Formation Bruxelles - Les négociateurs bruxellois entrevoient le bout du tunnel

08/07/14 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs bruxellois francophones (PS-FDF-cdH) et néerlandophones (Open Vld-sp.a-CD&V) ont entamé mardi une nouvelle journée de travail intense pour tenter de s'accorder sur une déclaration de politique générale pour la nouvelle législature. Il s'agira, pour l'essentiel de gouvernance, mais aussi de sécurité, a-t-on appris à leur arrivée au siège du parlement bruxellois en début de matinée.

Formation Bruxelles - Les négociateurs bruxellois entrevoient le bout du tunnel

Certains d'entre eux aperçoivent le bout du tunnel et n'excluent pas de clôturer la négociation sur cet acte fondateur dans les 48 heures. Il restera ensuite à s'accorder sur la répartition des compétences au sein du futur gouvernement régional, avant d'obtenir le feu vert des partis, vraisemblablement en début de semaine prochaine. Sauf surprise, l'installation de la nouvelle équipe gouvernementale et le débat sur la déclaration de politique générale au parlement devraient avoir lieu d'ici le 18 juillet prochain. Lundi, la séance a été plus courte, pour des questions d'incompatibilité d'agenda. Cela n'a pas empêché la poursuite des échanges, durant une dizaine d'heures, en groupe(s) de travail. Selon plusieurs négociateurs, le chapitre quatre consacré au "vivre ensemble" est pour ainsi dire bouclé, volet sécurité mis à part. De sécurité, il en sera précisément question mardi. Le menu principal du jour porte toutefois sur le chapitre intitulé "révolutionner la gouvernance". Durant la campagne, les FDF avaient lourdement insisté sur ce point, jugeant que pour dégager de nouvelles marges de manoeuvre, il faudrait non seulement évaluer les politiques menées, mais aussi rationaliser les outils de gouvernance, pour éviter les doubles emplois. En termes d'efficacité, on reparlera ainsi des structures à modifier ou à mettre en place en matière d'aménagement du Territoire, compétence centrale du premier chapitre de la note de Laurette Onlelinx, et de Tourisme. On évoquera aussi les rapports entre la Région et les communes. A son arrivée, mardi matin, un des participants aux discussions a évoqué les termes de "contractualisation et de responsabilisation" accrues. On reviendra également sur le cadre de la future réforme de la fiscalité régionale programmée pour 2017. Le sujet avait été abordé une première fois samedi dernier. (Belga)

Nos partenaires