Formation Bruxelles - Le veto de l'Open VLD n'aura pas d'influence sur sa situation à Bruxelles

06/06/14 à 20:50 - Mise à jour à 20:50

Source: Le Vif

(Belga) Le veto émis par la présidente de l'Open VLD à une participation des libéraux à un gouvernement fédéral sans participation à un gouvernement flamand restera sans influence sur la situation de ce parti au niveau bruxellois, où il a par ailleurs fait part jeudi de ses réticences, partagées avec le CD&V, à ouvrir des négociations avec les FDF, côté francophone, a-t-on appris vendredi de source bien informée dans les couloirs de l'Open VLD bruxellois.

Formation Bruxelles - Le veto de l'Open VLD n'aura pas d'influence sur sa situation à Bruxelles

Le chef de file de l'Open VLD Guy Vanhengel étudie actuellement de quelle manière les partenaires néerlandophones pourront obtenir la garantie que les FDF qui n'ont pas soutenu la réforme de l'Etat ne viendront pas à la charge pour faire peser leurs exigences institutionnelles sur les négociations et/ou un programme gouvernemental régional. L'obtention préalable de telles garanties devrait permettre l'ouverture de négociations proprement dites, a-t-on indiqué à même source. Sur le plan formel, il ne devrait pas y avoir de contacts avant lundi entre Laurette Onkelinx et Guy Vanhengel qui ont respectivement débroussaillé le terrain jusqu'à présent dans les groupes linguistique français et néerlandais. Globalement, il ressort de contacts pris vendredi dans l'entourage de plusieurs négociateurs potentiels, que le climat n'est pas à la crise ou à l'inquiétude démesurée. Mais certains laissent aussi entendre que dans un domaine où le symbolique pèse souvent autant que le réel, entre francophones et néerlandophones, il faut avant tout veiller à ne pas rater cette première marche de l'escalier censé mener à la formation d'un gouvernement dont la stabilité est jugée indispensable pour relever les défis sociaux et économiques de la capitale. (Belga)

Nos partenaires