Ford Genk - Applaudissement à la Chambre pour l'intervention pleine d'émotion de Meryame Kitir

25/10/12 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Le Vif

(Belga) L'image qui aura marqué la séance plénière de la Chambre jeudi est incontestablement celle de l'émotion de Meryame Kitir (sp.a). L'ancienne travailleuse de Ford Genk, dont l'intervention a été applaudie sur tous les bancs, était une des douze députés à interroger le Premier ministre Elio Di Rupo après l'annonce de la fermeture de l'usine de Ford à Genk.

Ford Genk - Applaudissement à la Chambre pour l'intervention pleine d'émotion de Meryame Kitir

"Il n'y a rien à reprocher aux travailleurs de Ford Genk", a-t-elle dit, rappelant les efforts consentis par ceux-ci. Elle a aussi insisté sur le fait que le coût salarial n'était pas la raison de la décision de fermeture, ce que personne n'a contesté. Toutefois, plusieurs intervenants dont les chefs de groupe MR et CD&V Daniel Bacquelaine et Raf Terwingen, mais surtout le chef de groupe Open Vld Patrick Dewael, ont insisté sur la nécessité de mesures structurelles afin de garantir la capacité concurrentielle des entreprises. "Je ne peux pas imaginer que le parlement approuvera dans quelques semaines un budget qui n'apportera pas de solution substantielle au problème des coûts salariaux. Si nous ne faisons rien à ces coûts, il y aura d'autres drames et nous ne voulons pas participer à cela ", a notamment dit Patrick Dewael. Le Premier ministre Elio Di Rupo a pour sa part insisté sur le fait que le gouvernement sera très attentif au respect de la procédure Renault. Il a aussi rappelé que les gouvernements fédéral et flamand se concerteront ce jeudi soir. "Plus que jamais, il est important que nous unissions nos forces entre autorités publiques, syndicats et patrons pour sortir des schémas de pensée du passé", a-t-il dit. "Il faut agir de façon exceptionnelle face à une situation exceptionnelle". (DIRK WAEM)

Nos partenaires