Forcer le don des aliments invendus - Un projet de récupération des aliments existe déjà dans cinq supermarchés Delhaize

07/11/12 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

(Belga) Cinq supermarchés Delhaize en Flandre collaborent déjà actuellement avec un organisme de bienfaisance afin de récupérer les denrées alimentaires fraîches. Le projet devrait s'étendre prochainement à Herstal. Comeos, la fédération belge du commerce, ajoute que tous les supermarchés collaborent déjà avec les banques alimentaires au niveau de leurs centres de distribution.

Forcer le don des aliments invendus - Un projet de récupération des aliments existe déjà dans cinq supermarchés Delhaize

Une organisation caritative se rend chaque après-midi à partir de 16h00 dans un des cinq supermarchés Delhaize concernés afin de venir récupérer trois sortes de produits: des aliments frais sur le point de dépasser la date de péremption, des denrées non périssables stockées dans la réserve et enfin du pain entreposé dans le congélateur. Delhaize indique que des procédures strictes quant à la sécurité alimentaire ont été établies lors de la récupération des aliments. La chaîne de supermarchés étendra bientôt ce projet à dix autres enseignes en Flandre, et va mettre en place un dispositif identique à Herstal. A Bruxelles, Delhaize collabore déjà avec des organisations de bienfaisance pour donner les denrées alimentaires excédentaires. Comeos indique que les chaînes de supermarchés collaborent déjà avec les banques alimentaires au niveau de leurs centres de distribution, principalement pour des denrées non-périssables. "Il s'agit alors de surplus importants. Le plus grand problème, c'est que le magasin reste responsable des aliments donnés, et que le transport et la conservation des aliments doit se passer en toute sécurité", précise la fédération du commerce. (JUG)

Nos partenaires