Forcer le don des aliments invendus - le SNI "conseille depuis quelques temps de donner les invendus à une bonne oeuvre"

07/11/12 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) indique mercredi dans un communiqué qu'il "conseille depuis quelques temps aux magasins d'alimentation et aux supérettes de donner les produits invendus dont ces magasins veulent se séparer aux banques alimentaires, à des associations pour les pauvres et les sans-abri ou aux CPAS". Cette réaction fait suite au dépôt par six députés wallons d'une proposition de décret visant à imposer aux supermarchés de donner des denrées alimentaires à des associations caritatives.

Les supérettes ou des magasins d'alimentation locaux n'ont généralement pas beaucoup de produits alimentaires qui restent invendus, indique le SNI. Néanmoins, "si ces aliments n'ont pas dépassé la date de péremption et qu'ils sont encore de bonne qualité, nous conseillons toujours de les donner aux banques alimentaires, à des associations pour les pauvres et les sans-abri ou aux CPAS", explique la présidente du SNI, Christine Mattheeuws, précisant qu'il doit s'agir de produits qui ne sont pas périmés. Le SNI fait savoir qu'il veut bien aider les commerçants qui ne savent pas à qui donner ces produits à trouver une bonne oeuvre locale. "En coopération avec le commerçant, nous irons à la recherche d'une bonne oeuvre locale. De plus, faire un tel don ne coûte rien au commerçant étant donné que ces associations viennent généralement chercher ces produits eux-mêmes." (JUG)

Nos partenaires