Football - Le Parlement européen se penche sur les matchs truqués

04/12/13 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Source: Le Vif

(Belga) Une audition publique et un débat relatifs aux nouveaux cas de matchs de football truqués aura lieu ce mercredi après-midi au Parlement européen, en présence de représentants de différents championnats, de la FIFA et du monde judiciaire. "Après qu'Europol a détecté 680 matchs suspects entre 2008 et 2011, 200 nouveaux cas suspects ont été identifiés en 2013", souligne le député européen Marc Tarabella (PS).

"Les chiffres relatifs aux matchs suspects s'emballent", constate M. Tarabella. "Ligue des Champions, rencontres qualificatives pour la Coupe du Monde ou de championnats européens, les matchs truqués ne connaissent plus de limite. Depuis 2013, 50 matchs ont été détectés dans divers championnats et 150 font l'objet d'une enquête approfondie depuis le début de la saison actuelle" en raison de mises particulièrement élevées, ajoute le député, qui précise que la Belgique n'est pas concernée par cette nouvelle vague de rencontres suspectes. Le débat de mercredi a pour objectif de faire part au public du constat d'échec actuel de la lutte contre la corruption dans le football, poursuit M. Tarabella, qui souligne que le Parlement "a un rôle à jouer", et que celui-ci a récemment légiféré sur les paris en ligne (interdiction des compétitions de mineurs, de paris "criminogènes" comme ceux sur la première remise en jeu d'un match, sur la célébration de but d'un joueur, ...) et sur le blanchiment d'argent. "Par an, le montant généré par ce trafic est estimé à entre 200 et 600 milliards d'euros." Trois pistes de réflexion se trouvent sur la table des députés européens. "Il faut augmenter les peines pour les tricheurs afin qu'il y ait un effet dissuasif. Il faut également strictement interdire aux joueurs professionnels de parier", ajoute M. Tarabella, qui évoque l'exemple de Gianluigi Buffon, qui aurait misé "entre deux et trois millions d'euros sur des compétitions sportives en un an". "Enfin, il faut une législation et une entraide pénale internationale." Les déclarations d'intention de l'UEFA en matière de lutte contre la corruption en restent malheureusement à ce stade, déplore le député socialiste. Mercredi soir aura lieu, en marge du débat, une rencontre d'exhibition en l'honneur du Bulgare Yordan Petrov Dinov, assassiné après avoir dénoncé des matchs truqués dans son pays. Le commissaire européen Oli Rehn, ancien joueur de première division en Finlande, ainsi que les anciens internationaux brésiliens Zé Maria et Juary seront notamment de la partie, qui débutera à 19h30 au stade Joseph Marien de l'Union Saint-Gilloise. (Belga)

Nos partenaires