Fonds amiante : extension des interventions en faveur des victimes

03/12/13 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Le Vif

(Belga) La Commission des Affaires sociales du Sénat a adopté mardi une proposition de loi de Philippe Mahoux (PS) et Dalila Douifi (sp.a) visant à traiter sur un même pied les bénéficiaires du Fonds amiante et les bénéficiaires du Fonds des maladies professionnelles en ce qui concerne l'intervention pour les soins de santé (ticket modérateur) et de l'aide d'une tierce personne.

Fonds amiante : extension des interventions en faveur des victimes

"Grâce au texte voté aujourd'hui, les aides accordées aux personnes qui peuvent prétendre à l'intervention du Fonds amiante pourront atteindre, pour l'aide d'une tierce personne à temps plein, près de 1600 euros par mois, et, pour une aide aux soins de santé, 500 euros par an. C'est le Fonds amiante qui financera ces différentes mesures", selon un communiqué du groupe PS de la Haute assemblée. Depuis sa création, près de 1900 victimes ont été reconnues par le Fonds amiante. Les personnes qui peuvent prétendre à l'intervention du Fonds amiante sont celles atteintes de mésothéliome ou d'asbestose. Le groupe PS du Sénat souhaite l'extension rapide de la liste des maladies prises en compte pour une indemnisation par le Fonds Amiante. (Belga)

Nos partenaires