Fondation Fabiola - Le MR et la vice-Première PS Laurette Onkelinx durcissent le ton

10/01/13 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Le Vif

(Belga) Le MR est d'avis que le Premier ministre doit convaincre la reine Fabiola de renoncer à son projet de fondation ou à tout le moins garantir que l'argent public soit orienté à des fins d'intérêt général. Sur Facebook, la vice-Première ministre PS Lautrette Onkelinx demande à la reine de poser "geste fort pour réconcilier les discours et les pratiques".

Fondation Fabiola - Le MR et la vice-Première PS Laurette Onkelinx durcissent le ton

La révélation de la création par la reine Fabriola d'une fondation qui doit lui permettre de régler sa succession et visant notamment à soutenir les neveux et nièces directs et biologique de la veuve du roi Baudouin provoque de nombreuses réactions et fera l'objet d'une série de questions jeudi après-midi à la Chambre. Veuve depuis 1993, la reine a reçu près de 37 millions d'euros de dotation publique en vingt ans. Elle a de plus hérité d'une partie conséquente de la fortune du roi Baudouin après son décès. N'ayant pas d'héritier direct, les droits de succession à payer par ses héritiers auraient été de 70%. Un des buts de la fondation est de permettre d'éviter cet imposition. Dans un communiqué diffusé jeudi matin, le Mouvement Réformateur dit réclamer "toute la transparence au sujet de la Fondation 'Fons Pereos' créée par la reine Fabiola". Le parti "demande au Premier ministre de convaincre la reine soit de renoncer à son projet, soit, à tout le moins, de garantir que l'argent public soit orienté à des fins d'intérêt général". Sur facebook, Mme Onkelink écrit: "Le décalage est immense entre les efforts demandés à la population suite à la crise financière et les pratiques fiscales de la reine Fabiola; entre l'excellent discours du Roi contre le populisme et le manque d'exemplarité d'un membre de la famille royale". "A titre personnel, je demande qu'un geste fort soit posé par la reine Fabiola pour réconcilier les discours et les pratiques. Reine de tous les Belges depuis bientôt 53 ans, il est aussi indécent que des moyens publics qui lui ont été alloués pour assumer cette fonction, puissent uniquement servir - après son décès - des intérêts familiaux et religieux". (ALN)

Nos partenaires