Fonction publique: syndicats et gouvernements se revoient lundi

29/05/13 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Le Vif

(Belga) Les syndicats de la Fonction publique et les représenants des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles se reverront lundi pour tenter de trouver un compromis sur les revendications des premiers, qui menacent d'un préavis de grève, a-t-on appris mercredi auprès de la CGSP (socialiste) et de la CSC-Services publics (chrétien).

Les représentants syndicaux et gouvernementaux ont activé le dialogue social jeudi dernier après la sortie syndicale de la veille dénonçant la mauvaise gestion de la fonction publique en Wallonie et en Fédération, et avançant des revendications en termes d'emploi statutaire et de prime de fin d'année. Une réunion en matinée n'a pas permis d'apaiser les craintes des syndicats, mais ces derniers ont toutefois reporté au 3 juin la menace du dépôt d'un préavis de grève qui devait initialement prendre cours ce jeudi 30 mai. "Il y a eu quelques avancées, mais peu de concret", ont-ils résumé à l'issue de la rencontre. La CSC s'est montrée irritée de n'avoir reçu une proposition de convention portant sur l'organisation du dialogue social que mercredi soir. Pour Christine Bouché, les questions demeurent sur les délais d'application, les synergies et le contenu. Les syndicats ont avancé deux propositions pécuniaires pour l'ensemble du personnel concernant le pécule de fin d'année, en vue d'un alignement sur le fédéral dans la perspective, notamment, des transferts de compétences: une augmentation brute de la partie fixe ou un étalement sur cinq ans. "Nous avons fixé l'ultimatum à lundi", a commenté Patrick Lebrun (CGSP). Il déplore par ailleurs le manque d'avancées concernant la gestion par cellules de management stratégique ou l'accroissement de l'emploi statutaire, notamment dans les Organismes d'intérêt public (OIP). (Belga)

Nos partenaires