Fonction Publique bruxelloise - Les syndicats promettent un café serré à Rudi Vervoort jeudi au saut du lit

12/02/14 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Le Vif

(Belga) Les syndicats viendront réveiller le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort avec un croissant et du café fort, jeudi matin à 7 heures pour exprimer leur inquiétude face à l'absence d'informations en provenance du gouvernement bruxellois au sujet de l'impact du transfert de compétences prévu le 1er juillet prochain, sur la Fonction publique bruxelloise, ont-ils fait savoir mercredi.

"Les fonctionnaires bruxellois sont inquiets du sommeil profond dans lequel semble plongé le gouvernement depuis des mois: Monsieur Vervoort a reçu les nouvelles compétences de la Région, mais aucune information ne percole ni vers les fonctionnaires ni vers les organisations syndicales: transferts de personnes, nouvelles tâches, nouvelles procédures, conditions de travail? Moyens financiers? Que va-t-il se passer le 1 juillet 2014, date officielle du transfert des nouvelles compétences", ont-ils demandé mercredi dans un communiqué co-signé par les trois organisations représentatives. Selon eux, les agents des administrations et les syndicats sont inquiets sur la capacité du gouvernement à faire face à ces défis et assurer la continuité du service au public. D'autant plus que, malgré les promesses du secrétaire d'Etat bruxellois chargé de la Fonction Publique, Bruno De Lille, de rouvrir les discussions sur le projet de nouveau statut des fonctionnaires bruxellois, "le gouvernement s'entête à vouloir le mettre en application le 01 juillet. Aussi! " Les administrations vont être suffisamment surchargées avec la mise en route de ces nouvelles compétences. "N'en rajoutons pas avec ce nouveau et très mauvais -il faut le redire- projet de statut", ont encore dit les syndicats qui exigent "le retrait du projet de nouveau statut et la réouverture des discussions sur le cahier de revendications déposé en août 2012". (Belga)

Nos partenaires