Flandre - Les syndicats de l'enseignement claquent la porte

17/06/14 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Le Vif

(Belga) Les syndicats de l'enseignement en Flandre ont claqué la porte des négociations mardi avec le gouvernement flamand démissionnaire, dont ils dénoncent le refus de modifier un projet d'arrêté favorisant le passage du secteur privé vers l'enseignement. Ils entrevoient des économies sur le personnel.

Flandre - Les syndicats de l'enseignement claquent la porte

Selon le projet contesté, dès septembre prochain, tout travailleur du secteur privé qui déciderait de réorienter sa carrière vers l'enseignement maternel, primaire ou secondaire pourrait faire valoir jusqu'à 20 ans d'ancienneté. Actuellement, ce n'est possible qu'à concurrence de 10 ans d'ancienneté, et pour un nombre de professions limité. L'objectif du ministre de l'Enseignement Pascal Smet (sp.a) est de renforcer les effectifs d'enseignants pour éviter une pénurie qui se profile. Le projet a été présenté début mai aux partenaires sociaux. Les syndicats ont formulé plusieurs questions, mais la réponse qui leur a été formulée ce mardi ne modifie pas l'arrêté d'une virgule, ont-ils dénoncé dans un communiqué commun. A leurs yeux, le risque est grand que le coût de cette mesure soit ainsi simplement reporté sur le prochain gouvernement, qui pourrait entamer sa législature par des économies sur le personnel. "Cette manière de 'négocier', nous ne l'admettons pas", ont dit les syndicats. (Belga)

Nos partenaires