Flahaut dénonce l'"interventionnisme intolérable" de Luc Coene au Parlement

01/04/14 à 07:56 - Mise à jour à 07:56

Source: Le Vif

(Belga) Le gouverneur de la Banque nationale (BNB), Luc Coene, plaide, dans une lettre adressée au président de la Chambre André Flahaut, pour l'abandon d'un amendement qui confierait à son institution un rôle de point de contact pour la communication des numéros de comptes bancaires détenus à l'étranger. Cette intervention "exaspère" André Flahaut, rapporte mardi L'Echo.

Flahaut dénonce l'"interventionnisme intolérable" de Luc Coene au Parlement

L'amendement en question a été voté fin mars en commission des Finances et doit être approuvé le 2 avril en séance plénière. Il stipule que les numéros de comptes étrangers doivent être communiqués au point de contact central (PCC) établi à la BNB. Dans sa lettre, M. Coene fait état d'"objections majeures" face à une obligation de déclaration qui n'a "aucun lien avec les missions normales de la BNB". "Cela va induire une confusion d'identité entre la BNB et l'administration fiscale dans l'esprit du public", selon lui. Le président de la Chambre lui a répondu sèchement. "Dans l'hypothèse où la Chambre approuverait ce projet, il incombera à la Banque nationale - comme tout sujet de droit - d'exécuter ses obligations en vertu de la loi", a indiqué M. Flahaut. Le socialiste se dit "exaspéré que Luc Coene ne soit jamais parvenu à sortir de son costume d'ancien collaborateur de Verhofstadt et de faire preuve de neutralité". "Ce genre d'interventionnisme de la part d'une institution dans le processus démocratique, c'est franchement intolérable", ajoute-t-il. (Belga)

Nos partenaires