Fiscalité communale - Anderlecht va réduire les impôts sur le travail et augmenter ceux de l'immobilier

20/09/13 à 13:07 - Mise à jour à 13:07

Source: Le Vif

(Belga) La commune d'Anderlecht réduira sensiblement les additionnels communaux à l'Impôt sur les Personnes Physiques (IPP) l'an prochain. C'est du moins ce que proposera le collège des bourgmestre et échevins de la commune d'Anderlecht au conseil communal dans quelques jours, ont annoncé le bourgmestre Eric Tomas PS), l'échevin des Finances Fabrice Cumps (PS) et le premier échevin MR Gaëtan Van Goidsenhoven. La mesure sera compensée par une hausse limitée des additionnels au précompte immobilier mais elle se soldera par une baisse des charges communales pour une très large majorité de la population, ont-ils souligné au cours d'une conférence de presse.

Ce faisant, le collège socialiste-libéral-FDF de cette commune qui compte, avec plus de 110.000 habitants, un dixième de la population de la capitale, entend participer activement à l'effort collectif de réduction de la fiscalité sur le travail. Concrètement, les additionnels à l'IPP passeront de 6,5% à 5,9%, soit une baisse de 9,3% qui fera d'Anderlecht la commune bruxelloise où la fiscalité sur le travail est la moins lourde. Cette perte de recette fiscale pour la commune sera compensée par une augmentation des additionnels au précompte immobilier qui passeront de 2.850 à 3.000 centimes (+5,2%). Pour une très grande majorité des habitants, les deux mesures engendreront une baisse des charges communales pouvant représenter jusqu'à 250 euros. Selon Fabrice Cumps, la baisse des additionnels à l'IPP n'engendrera aucune hausse compensatoire pour les 60% de la population d'Anderlecht qui sont locataires. (Belga)

Nos partenaires