Financement de Bruxelles - Vanhengel espère que le fédéral ne jouera pas au "mauvais assureur"

17/05/13 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement bruxellois attend du gouvernement fédéral qu'il respecte les engagements pris dans le cadre de la réforme de l'Etat dans le dossier du refinancement de Bruxelles et qu'il ne se comportera pas comme "un mauvais assureur" expliquant qu'il lui est difficile de verser son dû, a affirmé vendredi le ministre bruxellois des Finances, Guy Vanhengel (Open VLD).

Interrogé par Barbara Trachte (Ecolo) au sujet des récents propos du ministre fédéral des Finances Koen Geens estimant qu'à côté d'une Flandre à l'équilibre budgétaire, Bruxelles et la Wallonie seront les deux entités amenées à porter la plus grand part de l'effort nécessaire pour maintenir le déficit budgétaire dans les limites fixées. "Dire qu'il y a de mauvais et de bons élèves n'est pas correct car est-il plus facile de passer d'un surplus budgétaire à l'équilibre comme l'a fait la Flandre ou d'un déficit à l'équilibre", a demandé M. Vanhengel. Le ministre bruxellois des Finances a rappelé que le gouvernement régional avait décidé d'accélérer son retour à l'équilibre budgétaire d'un an, pour l'atteindre dès 2015. Dans le même temps, le gouvernement bruxellois attend une application correcte de la réforme de l'Etat. "Je ne voudrais pas que le gouvernement fédéral joue le rôle du mauvais assureur qui vous renvoie à une multitude de notes pour dire que c'est difficile de vous payer. Je compte sur les vice-Premiers ministres fédéraux bruxellois pour les promesses faites soient tenues", a-t-il encore dit. (Belga)

Nos partenaires