Fin de la rébellion M23 en RDC: le coup de pouce des Etats-Unis

07/11/13 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Source: Le Vif

(Belga) Les Etats-Unis ont imposé une pression déterminante sur le Rwanda pour qu'il lâche la rébellion du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo, la diplomatie américaine cherchant à s'impliquer pour régler les conflits de l'Afrique des Grands lacs.

Fin de la rébellion M23 en RDC: le coup de pouce des Etats-Unis

Washington avait déjà mis fin à son idylle avec Kigali à l'été 2012, en gelant sa modeste assistance militaire annuelle de 200.000 dollars, puis en annonçant il y a un mois des sanctions concernant la formation d'officiers rwandais en 2014. Une prise de distance des Américains à l'égard de leur allié pour pousser le régime du président Paul Kagame à couper totalement les ponts avec les mutins congolais tutsi du M23, qui ont cessé en début de semaine leur insurrection dans l'est de la RDC. "Il est clair que les Etats-Unis ont joué en coulisses pour faire monter la pression sur le Rwanda", décrypte Richard Downie, du Center for Strategic and International Studies (CSIS) de Washington. L'expert en veut pour preuves "l'assistance transfrontalière du Rwanda (au M23) qui était significative encore très récemment et qui s'est réduite comme une peau de chagrin ces dernières semaines" jusqu'à la très rapide débandade du puissant groupe rebelle. Soutiens depuis près de 20 ans du régime rwandais tutsi du président Kagame -qui avait pris le pouvoir et mis fin en juillet 1994 au génocide perpétré par un régime extrémiste hutu- les Etats-Unis "ont progressivement réalisé quel était le rôle néfaste du Rwanda concernant la RDC", pointe M. Downie. (Belga)

Nos partenaires