Fin de l'instruction contre le vitrioleur Richard Remes concernant le décès d'un bébé

11/06/14 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Le Vif

(Belga) L'instruction ouverte pour homicide à l'encontre de Richard Remes, surnommé le "vitrioleur", est terminée, a indiqué mercredi le parquet de Bruxelles, confirmant un information parue dans le quotidien la Dernière Heure. Elle avait été ouverte en 2012 et concernait le décès suspect d'une fillette âgée de 17 mois survenu en 1988, pour lequel Remes est soupçonné. Le parquet n'a pas souhaité commenter davantage le dossier.

Fin de l'instruction contre le vitrioleur Richard Remes concernant le décès d'un bébé

La juge a communiqué le dossier au parquet de Bruxelles, qui n'a pas encore fixé l'affaire devant la chambre du conseil. Richard Remes, surnommé le "vitrioleur", a été condamné en 2012 par la cour d'assises de Bruxelles à 30 ans de réclusion criminelle. Il avait été reconnu coupable de tentative d'assassinat sur son ancienne maîtresse, Patricia Lefranc, 46 ans. Il lui avait aspergé le visage d'acide sulfurique (vitriol), en décembre 2009. L'homme est également suspecté du meurtre d'un bébé en 1988. Une ancienne compagne le soupçonne en effet d'avoir tué son enfant, dont le corps sans vie avait été découvert au pied d'un immeuble à Bruxelles. Il était ensuite apparu que la fillette n'était pas tombée par la fenêtre mais qu'elle avait été étouffée. Détenu plusieurs mois, le couple avait bénéficié d'un non-lieu en 1997. Le dossier a été rouvert à la lumière des nouveaux faits. (Belga)

Nos partenaires