Fidel Castro: la Corée du Nord a donné des armes à Cuba dans les années 80

14/08/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-président cubain Fidel Castro a rappelé mercredi que la Corée du Nord avait donné des armes à Cuba dans les années 80, alors qu'une cargaison d'armes cubaines "obsolètes" a été saisie en juillet dans un cargo nord-coréen à son passage par le canal de Panama.

Fidel Castro: la Corée du Nord a donné des armes à Cuba dans les années 80

"Le camarade Kim Il Sung, un combattant aguerri et irréprochable, nous a envoyé 100.000 fusils d'assaut AK et leurs munitions, sans demander un sou", rappelle le leader de la Révolution cubaine dans un long article publié par les médias officiels cubains au lendemain de son 87e anniversaire. Il s'agissait alors pour Cuba, à la fin des années 80, d'avoir "assez d'armes pour un million de combattants" face à une éventuelle agression des Etats-Unis, alors que l'URSS s'apprêtait à cesser son appui à Cuba, se souvient Fidel Castro. Le leader soviétique d'alors, Youri Andropov (1982-1984), "nous a dit que si nous étions attaqués par les Etats-Unis, nous devrions combattre seuls", souligne le Lider Maximo, dans cet article où il passe notamment en revue ses relations avec les leaders soviétiques au cours des trente ans d'alliance entre Cuba et l'URSS. Fidel Castro ne fait aucune référence en revanche à la saisie en juillet au Panama d'une cargaison d'armes cubaines non déclarée qui, selon La Havane, devaient être réparées en Corée du Nord en violation des résolutions des Nations unies sur les sanctions contre Pyongyang. Une équipe d'inspecteurs des Nations unies est arrivée mardi au Panama pour inspecter cette cargaison de 240 tonnes de matériel militaire. Fidel Castro, retiré du pouvoir depuis juillet 2006 au profit de son frère Raul, affirme par ailleurs qu'il était "loin d'imaginer qu'il vivrait sept ans de plus" après être alors tombé "gravement" malade. "J'ai alors eu le privilège de lire et d'apprendre beaucoup de choses que j'aurais dû apprendre avant. Je pense que les nouvelles découvertes nous ont tous surpris", conclut le leader historique de la Révolution cubaine. (Belga)

Nos partenaires