Feu vert du gouvernement à l'envoi de 70 militaires au Mali

20/06/13 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement a donné jeudi après-midi son accord à l'envoi d'une septentaine - soit vingt de plus qu'initialement envisagé - militaires belges pour assurer la protection des instructeurs européens de la mission de formation et de conseil à l'armée malienne (EUTM) à partir de début juillet, a-t-on appris de bonne source.

Feu vert du gouvernement à l'envoi de 70 militaires au Mali

L'envoi de ce détachement de "Force Protection" pour compléter un contingent espagnol a été décidé lors d'un Conseil des ministres électronique, a-t-on précisé au ministère de la Défense. La question de l'augmentation de la participation belge à l'EUTM-Mali avait déjà été aborbée la semaine dernière en conseil ministériel restreint, mais renvoyée à un groupe de travail. Répondant à une demande de la France, le Conseil ministériel restreint a approuvé le 13 mars la proposition du ministre de la Défense, Pieter De Crem, de déployer un contingent d'une cinquantaine de militaires au Mali pour assurer la protection des formateurs européens. La décision des principaux ministres du gouvernement portait alors sur l'envoi d'un peloton - soit une trentaine d'hommes, renforcés avec des moyens logistiques à l'académie militaire de Koulikoro, une localité située à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Bamako. La Belgique fournit déjà, depuis fin mars, un détachement d'hélicoptères à l'EUTM Mali, comptant deux hélicoptères Agusta A109 en configuration d'évacuation médicale et 35 personnes. Ils sont basés à Bamako. (Belga)

Nos partenaires