Feu vert à la mise en ½uvre d'un accord de normalisation entre la Serbie et le Kosovo

27/05/13 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) Les gouvernements de Belgrade et Pristina ont approuvé le plan de mise en oeuvre de l'accord paraphé sous l'égide de l'Union européenne entre la Serbie et le Kosovo sur la normalisation de leurs relations, a-t-on indiqué lundi de source officielle.

"Le gouvernement de Serbie a adopté le plan conclu le 22 mai à Bruxelles portant sur la mise en oeuvre de l'accord" d'avril, précise un communiqué du gouvernement serbe. A Pristina, le gouvernement du Premier ministre Hashim Thaçi a également donné son feu vert à ce même plan. M. Thaçi et son homologue serbe Ivica Dacic avaient convenu du contenu de ce plan le 22 mai à Bruxelles lors de discussions parrainées par la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton. Les détails du plan n'ont pas été officiellement rendus publics. Toutefois, les médias locaux rapportent que Belgrade et Pristina doivent, aux termes du plan adopté, appliquer l'accord d'ici à la fin de l'année. A Bruxelles, Mme Ashton a salué "la décision des deux parties d'adopter le plan de mise en oeuvre de l'accord qui traduira dans la pratique les dispositions de l'accord d'avril". La mise en oeuvre de cet accord ouvre la voie à un rapprochement entre la Serbie et l'UE, Belgrade espérant obtenir une date d'ouverture des négociations d'adhésion au sommet européen de juin. L'organisation d'élections locales pour la communauté serbe vivant au Kosovo figure parmi les mesures prévues. L'accord porte sur le degré d'autonomie accordé aux 40.000 Serbes vivant dans le nord du Kosovo. Les 15 points de l'accord n'ont pas été rendus publics par l'UE, mais selon une version non officielle publiée par la presse, les Serbes vont nommer le chef de la police régionale et auront la gestion des tribunaux, là où ils sont majoritaires, tout en "fonctionnant au sein des institutions légales du Kosovo". (Belga)

Nos partenaires