Fêtes de Wallonie - "L'Europe va peut-être accélérer la supracommunalité au Pays de Liège"

15/09/13 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de Liège Willy Demeyer s'est inquiété dimanche, dans son discours prononcé lors des fêtes de Wallonie à Liège, de l'avenir des finances communales et de l'interventionnisme de l'Europe limitant le recours à l'emprunt pour financer les investissements. Il y voit toutefois une opportunité pour renforcer la supracommunalité.

Fêtes de Wallonie - "L'Europe va peut-être accélérer la supracommunalité au Pays de Liège"

"Je suis inquiet qu'Angela Merkel siège désormais dans les collèges communaux", a-t-il illustré, évoquant là le Pacte budgétaire européen adopté sous la pression de la chancelière allemande. Le Pacte (TSCG) vise notamment à contraindre les pouvoirs publics à financer leurs dépenses par leurs recettes et ainsi limiter le recours à l'emprunt. Sans recours à l'emprunt, le bourgmestre de Liège craint pour les carnets de commandes de nombreuses entreprises et pour la réalisation d'importantes infrastructures de proximité. Néanmoins, cette situation peut permettre d'accélérer en pays de Liège le processus de supracommunalité, qui prend la forme actuellement de conférence d'élus provinciaux et communaux afin de développer des projets dépassant les limites communales. L'objectif selon Willy Demeyer est de positionner Liège sur le plan international en atteignant une taille critique de 600.000 à 1 million d'habitants. Cette supracommunalité pourra, par sa mutualisation, "éviter les doublons et mieux desservir un territoire plus vaste". Pour y parvenir, le bourgmestre de Liège plaide pour une norme wallonne en la matière, sur base du modèle liégeois qui s'articulera autour d'arrondissements compétents pour l'aménagement du territoire ou la dynamique commerciale, ainsi qu'autour de la province qui s'attachera à la sécurité civile ou aux transports en commun. M. Demeyer, qui sera candidat aux législatives de 2014, estime que le Pays de Liège doit prendre sa part dans le Plan Marshall 2022 du gouvernement wallon et s'inscrire dans le Pacte wallon proposé par Jean-Claude Marcourt. Ce dernier a plaidé durant le week-end pour un tel pacte, à la fois citoyen, social et territorial. Selon Willy Demeyer, ce pacte devra réserver aux villes et aux agglomérations la place nécessaire au développement de la région liégeoise. (Belga)

Nos partenaires