Fête nationale - Un défilé militaire mariant le passé, le présent et le futur en ce centenaire de 14-18

16/07/14 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Le Vif

(Belga) Près de deux mille personnes au sol et dans le ciel, dont 80 Canadiens, Néerlandais et Luxembourgeois, avec l'évocation à la fois du passé - l'engagement de l'armée belge durant la première Guerre mondiale -, du présent et du futur, une centaine de véhicules dont des chars Leopard pour un ultime passage sur la place des Palais, 47 avions et hélicoptères de plusieurs nationalités: le défilé militaire et civil de la Fête nationale fera lundi la part belle aux différentes formes de collaborations internationales impliquant la Défense belge.

Fête nationale - Un défilé militaire mariant le passé, le présent et le futur en ce centenaire de 14-18

Centenaire de la "grande Guerre" oblige, le défilé sera ouvert lundi, vers 16h00, après le passage de l'escorte royale à cheval de la police fédérale et de la musique royale de la Marine, par un détachement 1914-1918, comprenant quelque 90 figurants en tenue d'époque et accompagnés de chiens tirant une mitrailleuse, ont expliqué mercredi les organisateurs. Ils seront suivis par des vétérans mettant en exergue les participants des opérations "Dragon rouge" et "Dragon noir", menées en novembre 1964 pour libérer des centaines d'otages européens retenus par des rebelles congolais dans les villes de Stanleyville (aujourd'hui Kisangani) et Paulis (devenue Isiro, dans le nord-est de la République démocratique du Congo). Une autre évocation historique sera la présence d'un détachement du Royal 22ème Régiment canadien, une unité désormais francophone mais venue combattre avec un statut bilingue à deux reprises sur le Vieux Continent: dès 1915, puis en participant il y a 70 ans à la Libération de l'Europe lors de la seconde Guerre mondiale. Le thème de l'édition 2014 de ce défilé est "une défense performante, opérationnelle et multinationale", a résumé le commandant du défilé, le général-major Jean-Paul Deconinck, lors d'une conférence de presse à Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires