Fermeture des antennes du TPI en Croatie et au Kosovo

31/12/12 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Le Vif

(Belga) Les antennes du Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à Zagreb et à Pristina fermeront le 31 décembre, conformément à la stratégie d'achèvement des travaux, indique lundi le Tribunal dans un communiqué de presse. Les antennes de Belgrade et de Sarajevo restent ouvertes afin de continuer à soutenir les travaux du TPIY.

Dans le communiqué, le président du Tribunal, le juge Theodor Meron, salue le travail des membres du personnel du TPIY dans les deux antennes "qui, au fil des années, ont fait preuve d'un dévouement exemplaire et ont apporté un soutien essentiel aux travaux du Tribunal". La mission des bureaux de liaison était de représenter le Tribunal dans leur pays d'activité, de s'adresser aux communautés concernées et de constituer un lien entre le TPIY et les autorités nationales. "Les bureaux de liaison sont particulièrement utiles pour combler la distance géographique entre le siège du Tribunal et les pays de la région", confirme John Hocking, greffier du Tribunal. Les bureaux de liaison se sont notamment investis auprès de la société civile, d'ONG, de victimes et du grand public, afin de fournir des informations précises sur les travaux et les réalisations de l'institution, indique le communiqué. Les antennes de Sarajevo et de Belgrade poursuivront leurs activités de liaison et de sensibilisation, afin de soutenir les travaux du Tribunal. Depuis sa création, six antennes ont été établies sur le territoire de l'ex-Yougoslavie, à Belgrade, Sarajevo, Zagreb, Pristina, Banja Luka et Skopje. Les bureaux de Skopje et de Banja Luka ont respectivement fermé en 2004 et en 2007. (DDM)

Nos partenaires