Fermeture de Mini-Europe et Océade - Doulkeridis appelle Région et communes bruxelloises à chercher une alternative

05/03/13 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président de la Commission communautaire française de Bruxelles, Christos Doulkeridis (Ecolo), en charge du Tourisme, a appelé mardi la Région bruxelloise et les communes de la capitale à chercher une solution alternative à la fermeture pure et simple de Mini-Europe et de l'Océade.

Selon lui, des discussions ont eu lieu entre la Ville de Bruxelles, propriétaire des terrains, et les exploitants de ces parcs de loisirs. L'échec de celles-ci est regrettable car "il peut être préjudiciable à Bruxelles", surtout lorsque l'on considère le symbole qu'incarne Mini-Europe. A ses yeux, il importe de veiller à ce que ce dossier ne contrevienne pas à la stratégie que Bruxelles développe comme capitale de 500 millions d'Européens. Dans ce contexte, Christos Doulkeridis a annoncé qu'il prendrait des initiatives pour envisager le maintien de cette attraction sur le territoire de la Région bruxelloise. (JDD)

Nos partenaires