Fermeture de Ford: une centaine de fonctionnaires communaux seront congédiés à Genk

23/10/13 à 21:11 - Mise à jour à 21:11

Source: Le Vif

(Belga) La ville de Genk devra remercier une centaine de fonctionnaires en conséquence de la fermeture de l'usine Ford, a indiqué son bourgmestre, Wim Dries, dans l'émission Terzake. Cette mesure d'économie est rendue nécessaire par la perte de recettes fiscales.

"Une centaine d'équivalents temps plein ne seront pas reconduits", a-t-il dit. "Ford est une grande usine, qui nous rapporte chaque année huit millions d'euros. Cela ne disparaîtra pas d'un coup à partir du 1er janvier 2015, mais cela diminuera rapidement". Le licenciement d'une centaine de fonctionnaires permettra d'économiser 5 millions d'euros. Pour boucler un budget en équilibre, Genk devra procéder à d'autres mesures d'économies. "C'est un coup que nous n'avions pas prévu. Nous sommes une ville bien gérée, mais nous n'avions absolument pas prévu cela", a encore affirmé M. Dries. "Et le pire est à venir. Genk avait déjà un chômage de 13,5%. Le taux va monter à 19, 20%". (Belga)

Nos partenaires