Fermeture de Doel 4 - Le parquet fédéral reprend l'enquête

14/08/14 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Le Vif

(Belga) L'enquête sur un potentiel sabotage du réacteur nucléaire de Doel 4 a été reprise par le parquet fédéral, selon des informations des journaux du groupe Mediahuis confirmées par le parquet jeudi. L'hypothèse d'un acte terroriste n'est pas confirmée pour autant, "tout ce qui concerne la sécurité nucléaire relève de la responsabilité du parquet fédéral", précise Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet.

Fermeture de Doel 4 - Le parquet fédéral reprend l'enquête

Le réacteur est à l'arrêt depuis l'incident qui a touché la turbine à vapeur dans la partie non-nucléaire de la centrale. 65.000 litres d'huile de la turbine se sont écoulés vers un réservoir souterrain destiné à récupérer cette huile en cas d'incendie. Manquant de lubrifiant après cette manoeuvre, la turbine a surchauffé et s'est automatiquement arrêtée, suivant les procédures prévues. L'acte de sabotage a très vite été envisagé. Vendredi dernier, l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) et le parquet de Termonde ont chacun ouvert une enquête sur l'arrêt inattendu de la centrale. L'AFCN a rapidement conclu à une manoeuvre délibérée. L'enquête est désormais menée par le parquet fédéral. Plusieurs médias ont suggéré une piste de menace terroriste, mais le parquet estime qu'il s'agit d'une conclusion hâtive. "Différentes pistes sont toujours étudiées", indique le porte-parole. (Belga)

Nos partenaires