Femmes à la Commission européenne: Juncker encore loin du compte

30/07/14 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la nouvelle Commission européenne Jean-Claude Juncker est préoccupé par le refus des Etats membres de désigner des femmes pour faire partie de son équipe et redoute un refus du Parlement européen lors du vote d'investiture prévu en octobre.

Femmes à la Commission européenne: Juncker encore loin du compte

Le délai imposé pour les candidatures expire le 31 juillet et une seule femme a pour l'instant été officiellement désignée par son gouvernement: la Tchèque Vera Jourova, ministre libérale chargée du Développement local, ont indiqué mercredi ses services à l'AFP. Deux autres pays doivent encore confirmer leur décision de reconduire leurs commissaires sortantes: la Bulgarie avec Kristalina Georgieva et la Suède avec Cecilia Malmström, ont-ils précisé. Jean-Claude Juncker compte sur deux autres candidatures féminines, mais leurs identités n'ont pas été divulguées par ses services. Mais il serait encore loin du compte avec cinq femmes. La Commission sortante comptait neuf femmes pour 28 commissaires. Le président du Parlement européen, le social-démocrate allemand Martin Schulz a averti que si la nouvelle Commission se présentait avec moins de femmes dans ses rangs, elle n'obtiendrait pas la majorité requise pour être investie. Dans ce cas, Jean-Claude Juncker serait contraint de modifier son équipe. Il mise sur les six pays qui n'ont toujours pas fait connaître leur candidat: l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovénie et la Roumanie, ont expliqué ses services. Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a proposé la candidature de sa ministre des Affaires étrangères Federica Mogherini pour succéder à la Britannique Catherine Ashton comme chef de la diplomatie européenne, mais elle a été recalée lors du dernier sommet européen. Il envisage désormais de présenter la candidature de Massimo D'Alema, ancien président du Conseil et ancien ministre des Affaires étrangères, a-t-on appris de sources européennes. (Belga)

Nos partenaires