FederProCycle regrette la concurrence "déloyale" des points-vélo de la SNCB

20/12/12 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Le Vif

(Belga) FederProCycle, le groupement des spécialistes du cycle affilié à Federauto (Confédération belge du commerce et de la réparation automobiles et des secteur connexes), indique jeudi dans un communiqué "regretter la concurrence à tout le moins déloyale" que provoquent les points-vélo (présents dans certaines gares de Belgique) pour l'ensemble du secteur.

FederProCycle estime que plusieurs des points vélo déjà installés en Belgique "outrepassent allègrement" la définition de leur mission (louer des vélos et assurer diverses petites opérations de maintenance) et que les activités y sont étendues à des "prestations beaucoup plus ambitieuses", telles que des gros entretiens, des réparations mécaniques, ou la vente d'accessoires pour cycles ou de vélos d'occasion. "Le statut d'entreprise d'économie sociale qui les caractérise permet à ces points vélo de réaliser ces différentes prestations en les proposant à des tarifs que ne peuvent en aucun cas concurrencer les commerces de vente au détail que représente et défend FederProCycle", ajoute le groupement, qui insiste pour que soit très rapidement entamé avec les autorités compétentes un dialogue qui permettra de ramener ce programme aux seuls objectifs qui avaient présidé à sa création. La SNCB-Holding a annoncé mercredi l'inauguration de 25 nouveaux points-vélo en 2013, portant à 67 le nombre total de points installés dans les gares du pays. (JUG)

Nos partenaires