FDF: Maingain prône une approche territoriale de la Fédération Wallonie-Bruxelles

08/01/13 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

(Belga) Le président des FDF Olivier Maingain a présenté mardi dans les locaux du parlement fédéral son projet de manifeste pour les "Fédéralistes démocrates francophones" dans lequel il défend une approche territoriale de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

FDF: Maingain prône une approche territoriale de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le 20 janvier prochain, les FDF doivent désigner leur président. L'élection se fera lors d'un congrès qui se tiendra à Auderghem. Olivier Maingain, président sortant, est opposé pour l'occasion au député bruxellois Emmanuel De Bock. Il a présenté mardi le projet de manifeste qu'il défend dans le cadre de cette élection. Il y affirme notamment que les FDF sont des "libéraux sociaux". En matière institutionnelle, il défend une approche territoriale de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il avoue lui-même que l'acceptation de cette logique territoriale est "le fait majeur de ce manifeste". Et d'expliquer qu'isolées, Bruxelles et la Wallonie n'auront pas les capacités indispensables pour gérer les matières qui leur seront transférées dans le cadre de la 6e réforme de l'Etat. "Ce n'est qu'ensemble que nous disposerons de la masse critique nécessaire". "La notion de Communauté basée sur une communauté culturelle et de langue est dépassée", ajoute M. Maingain qui en vient dès lors à une conception territoriale de la Fédération regroupant les Wallons, les Bruxellois y compris les Flamands de Bruxelles et les Germanophones s'ils le désirent, avec une alternance pour le poste de ministre-président. Olivier Maingain réaffirme également dans ce manifeste son attachement à la laïcité de l'Etat et avance plusieurs idées pour garantir une meilleure gouvernance. (KRISTOF VAN ACCOM)

Nos partenaires