Farid Bamouhammad - Les syndicats attendent un signal clair de la ministre de la Justice

13/01/14 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Le Vif

(Belga) "On attend maintenant un signal clair d'Annemie Turtelboom, la ministre de la Justice", a déclaré Gino Hoppe de l'ACOD (la CGSP flamande), en réaction au dédommagement de 11.000 euros accordé à Farid Bamouhammad. "Elle doit aller à l'encontre de la décision du tribunal pour défendre sa politique." Luc Neirynck de l'ACV-Services publics (la CSC flamande) trouve que cette décision est insensée.

Farid Bamouhammad - Les syndicats attendent un signal clair de la ministre de la Justice

"Ce n'est pas facile de collaborer avec cet homme", explique Gino Hoppe. "Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme Farid le Fou." Le syndicaliste pense qu'il est grand temps que la ministre défende le personnel des prisons et sa politique. "Si elle ne le fait pas, nous aurons un gros problème." Pour Luc Neirynck, la société ne peut pas être satisfaite du dédommagement accordé à Farid Bamouhammad. "C'est le monde à l'envers", estime le syndicaliste. "On peut peut-être donner à Farid Bamouhammad une peine de travail auprès du juge qui a pris cette décision. Il comprendra alors rapidement à qui il a affaire." Luc Neirynck n'attend pas de geste politique. "Ils diront que le pouvoir judiciaire est indépendant et ce sera réglé. La société doit se demander ce qu'il faut faire avec ce genre de personnes." La CSC et la CGSP francophones n'ont pas encore pris connaissance de la décision de justice et réagiront ultérieurement. (Belga)

Nos partenaires