Facilités - Le refus de nommer les bourgmestres est un déni de démocratie

25/02/13 à 20:30 - Mise à jour à 20:30

Source: Le Vif

(Belga) Le président du cdH, Benoît Lutgen, a déploré lundi soir la décision du ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois de ne pas nommer les bourgmestres de Wezembeek-Oppem, Crainhem et Linkebeek.

Facilités - Le refus de nommer les bourgmestres est un déni de démocratie

"Il s'agit là d'un déni de démocratie et du non-respect du résultat des élections d'octobre 2012", estime Benoît Lutgen dans un communiqué. Le président du cdH rappelle par ailleurs que les accords institutionnels ont prévu la possibilité d'introduire un recours contre cette décision devant l'assemblée générale du Conseil d'Etat (paritaire sur le plan linguistique). Benoît Lutgen espère que ce recours permettra de restaurer la démocratie dans ces trois communes de la périphérie. (AUM)

Nos partenaires