Facebook veut répertorier toute votre vie

23/09/11 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Le Vif

Ce qu'ils lisent, écoutent ou consultent.... Les nouveautés annoncées par Facebook au salon F8 montrent comment le site de Zuckeberg veut suivre chaque détail de la vie de ses utilisateurs, de leur naissance à leur mort.

Facebook veut répertorier toute votre vie

© REUTERS

Spotify, Deezer, Dailymotion, Le Monde, Les Echos, TF1, Huffington Post, The Guardian, qu'ont-ils tous en commun? Ces marques et médias vont fleurir sur Facebook d'ici quelques semaines sur vos "murs", vos flux d'information ou votre téléscripteur.

"Vous saurez tout", s'enthousiasme Mark Zuckerberg, le patron du réseau social. "Si un de vos amis regarde une vidéo ou écoute une chanson via Spotify, alors vous pourrez directement partager cette expérience et regarder ou écouter la même chose que lui", a-t-il détaillé, ce jeudi soir, à l'occasion de la conférence F8 dédiée aux développeurs. Avec la nouvelle version de l'Open Graph -le système de développement des applications de Facebook-, une fois l'application Spotify installlée, les chansons et albums que l'utilisateur écoutera seront automatiquement publiées sous forme d'un statut dans son téléscripteur. Et si plusieurs amis s'intéressent à la même chose, lisent le même livre, regardent la même vidéo, écoutent la même chanson, la publication devient "importante" et apparaîtra dans le flux d'information principal.
Avec ces modifications, Facebook développe son idée de "Graph social" et la recommandation de contenu par vos amis. Mark Zuckerberg estime que les développeurs utiliseront son Open Graph "pour repenser l'industrie musicale". La plateforme sociale veut ainsi pousser ses utilisateurs à influencer leurs amis sur leurs choix musicaux, littéraires, cinématographiques ou médiatiques. Une progression dans le Web social - et un nouveau coup dur contre Google et Apple.

Toute ma vie sur Facebook

L'autre grand changement annoncé jeudi soir concerne la page profil des utilisateurs. Elle se transforme en frise chronologique (timeline) [Cliquez sur le lien pour voir le descriptif]. Un algorithme hiérarchise chacune des publications (photo, statut, vidéo, lien, etc.) effectuées sur Facebook depuis l'inscription et les classera par ordre chronologique et par importance. Cette fris, sorte d'archive numérique de la vie de l'utilisateur, remonte jusqu'à la naissance l'internaute - bien avant la création même de Facebook. "Timeline montre toute votre activité récente et, au fur et à mesure qu'on remonte dans le temps, résume ce qui s'est passé dans votre vie. Libre à vous de l'enrichir et de la compléter selon votre envie. Mais vous contrôlerez toujours ce que vous dévoilez", assure Mark Zuckerberg. Mais déjà, les experts s'inquiètent de la montée en puissance de l'hégémonie de Facebook sur les informations des ses utilisateurs. En pleine conférence Jeff Jarvis, spécialiste de l'innovation numérique, partage ses doutes sur Twitter: "Maintenant plus que jamais, Facebook a besoin d'un front de libération des données personnelles."


De quoi dissuader les internautes? Facebook compte aujourd'hui plus de 800 millions d'utilisateurs. Selon son fondateur, des pics d'utilisation à plus de 500 millions par jours ont été enregistrés au cours des dernières semaines. Ces modifications sont une nouvelle étape pour le réseau social puisqu'il lui permettront d'attirer les annonceurs et de vendre de service sur lequel il prélève 30% de commissions. Les développeurs, quant à eux, vont devoir revoir toutes leurs pratiques avant de pouvoir fournir cette nouvelle génération d'application aux utilisateurs.

Flavien Hamon, L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires